Grande Guerre

Les élèves de 3ème du collège Saint Charles sur les traces des Poilus de la Grande Guerre...

Ce mardi 4 novembre, dans le cadre des programmes d'histoire, d'arts plastiques et d'éducation musicale, les élèves de 3ème se sont rendus dans la Somme, à Albert et à Péronne, sur les traces des combattants de la Première Guerre Mondiale.

Le matin, accompagnés d'un guide, nous avons pu visiter 3 sites de la Bataille de la Somme de 1916 :

  • Le « Lochnagar crater » de La Boisselle : impressionnant trou de mine de 100 mètres de diamètre et 30 mètres de profondeur, conséquence de l'explosion qui a eu lieu le 1er juillet 1916 à 7h 28 du matin et qui a marqué le déclenchement de la bataille de la Somme par les Britanniques.

  • Le mémorial Franco-Britannique de Thiepval : monument de 45 mètres de haut, visible à des kilomètres à la ronde et qui porte les noms de 73367 soldats morts au front et qui n'ont pas de sépultures connues. Ce monument est un véritable lieu de recueillement pour les Britanniques.

  • Le mémorial Terre-Neuvien de Beaumont-Hamel avec sa butte du Caribou et son réseau de tranchées très bien conservées qui montrent l'implication des Canadiens dans ce conflit.

    Nous avons d'ailleurs croisé de nombreux jeunes Britanniques et avons même entendu des morceaux de cornemuse joués en l'honneur de ces soldats morts loin de leur patrie pour défendre notre pays.

    Tous ces lieux de mémoire témoignent de la force des liens et de la reconnaissance qui unissent la France, le Royaume-Uni, l'Australie et le Canada, alliés dans cette guerre.

    Les nombreuses questions, posées par les élèves aux guides, témoignent de l'intérêt suscité par ceux-ci, qui ont même parfois fait naître une certaine émotion à l'évocation du sacrifice de ces soldats.

     

    L'après-midi, nous nous sommes rendus à l'Historial de la Grande Guerre de Péronne : le dossier proposé aux élèves leur a permis de mieux comprendre les différentes phases de la guerre (guerre de mouvement ou de position) mais aussi de voir comment se déroulait la vie quotidienne dans les tranchées et à l'arrière du front.

     

    Une exposition des eaux-fortes du peintre Otto DIX leur a aussi donné l'occasion de découvrir comment cet artiste Allemand a exprimé les horreurs de la guerre, qu'il a lui-même vécue !

     

    Pendant toute cette journée, les élèves ont pu prendre de nombreuses photos qui seront exposées au collège lors de la journée « Portes Ouvertes » en janvier prochain.

Quelques photos de la visite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

    Qui est en ligne ?

    Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne

    Boîte à idées